22 ETOILES.COM
 
Vous êtes ici : Santé | Végétarisme

LE VEGETARISME

Quelques raisons de ne plus manger les animaux | Quelques chiffres | Le régime végétarien | Un p'tit tour à la ferme

 

On reconnait le degré de civilisation d'un peuple
à la manière dont il traite ses animaux
(Gandhi)

QUELQUES RAISONS DE NE PLUS MANGER LES ANIMAUX :

REDUIRE LA SOUFFRANCE ANIMALE

Un enfant ne comprend pas pourquoi on lui donne à manger des animaux - video 2mn40

L'animal éprouve des sentiments et des émotions, il est sensible à la douleur comme l'humain.
Les conditions de vie infligées aux animaux élevés en batterie sont ignobles : surpopulation, manque d'espace, stress, nourriture artificielle... Leur agonie se termine à l'abattoir.

Est-il normal qu'une poule n'ait pas assez de place dans sa cage pour déplier ses ailes ou qu'elle n'ait jamais couru ?
Consommer les oeufs de ces volailles stressées c'est contribuer à leur maltraitance.
Il est possible de connaitre les conditions d'élevage d'une poule pondeuse d'après le code inscrit sur les oeufs. Il suffit de consulter le petit guide du consommateur édité par la PMAF pour savoir choisir.
Site de la Protection Mondiale des Animaux de Ferme.

Si vous aimez la viande de veau blanche (plutôt que grise) peut être l'aimerez-vous moins quand vous saurez comment on l'obtient. Il faut pour cela laisser l'animal dans l'obscurité et lui donner une nourriture carencée pour qu'il soit anémié et que sa chair soit blanche.

Le comble de la cruauté en Asie en matière d'alimentation : plus un animal a souffert et agonisé avant de mourir, et plus sa viande est bonne !!!

En France on fabrique du foie gras, gaver un animal est aussi une forme de torture. De nombreux volatiles meurent étouffés, leur foie énorme compressant leurs poumons.

La demande croissante de viande et de poisson à des prix toujours plus bas encourage la prolifération des élevages intensifs qui maltraitent les bêtes. Dans ces gigantesques hangars éclairés au néon, les animaux ne voient jamais la lumière du jour et respirent uniquement de l'air conditionné.
Elevés aux hormones, ils grossissent trop vite et se brisent souvent les pattes à cause de leur poids excessif.
Certains animaux (sur)vivent dans des boxes tellement étroits qu'ils ne peuvent même pas se retourner. Tandis que d'autres, comme les volailles dans les hangars, se piétinent les unes les autres tellement elles sont nombreuses.
Il n'est pas rare que des animaux deviennent fous ou même cannibales.
Leurs corps sont transformés en machines à fabriquer de la viande, des oeufs et du lait. Mais il faut savoir que leur souffrance, leur peur et leur détresse sont des émotions négatives qui passent dans leur sang, et ils finiront dans votre assiette !!!

Ne pas consommer de viande c'est éviter la torture des animaux.

DIMINUER LE GASPILLAGE DES RESSOURCES DE LA PLANETE

Les animaux d'élevage consomment énormément d'eau potable.
La production de viande nécessite beaucoup plus d'eau que la production de céréales.

Produire de la viande exige des terres pour élever les animaux et d'autres terres pour cultiver leur alimentation.
Alors que la production directe de nourriture végétale pour les humains réduirait la surface de terres nécessaires.

Les populations qui souffrent de malnutrition manquent de protéines, pas de viande !
Bien sûr on trouve des protéines dans la chair animale, mais on en trouve encore plus dans les légumineuses et les céréales comme le soja.
Les pays pauvres cultivent des céréales, mais les exportent pour nourrir les "animaux de boucherie" des pays riches !

Il faut environ 30 kg de céréales pour qu'un bovin fournisse 1 kg de viande.
Si les pays riches consommaient un peu moins de viande, la production de céréales dans le monde serait suffisante pour nourrir tous les pays.

En finir avec la famine c'est possible !

RESTER EN BONNE SANTE

Absorbée en grande quantité la viande déséquilibre l'alimentation car elle apporte trop de graisses, ralentit la digestion et encrasse l'organisme par l'urée.
Les maladies liées à la consommation de chair animale augmentent : cholesterol, obésité, goutte, maladies cardiovasculaires, diabète, cancer, ostéoporose...
Certains humains meurent de faim tandis que d'autres meurent de trop manger de viande.

Les animaux d'élevage consomment, dans leur nourriture, des hormones de croissance, des antibiotiques et même des antidépresseurs pour supporter leurs conditions de captivité. Ces médicaments sont ensuite absorbés en partie par celui qui mange leur chair.

Lorsqu'ils attendent leur tour à l'abattoir les animaux ont peur, ils sentent qu'on va les tuer et l'adrénaline qu'ils secrètent passe dans leur sang.
C'est ce poison que les mangeurs de cadavre absorbent. On s'étonne ensuite que les humains deviennent de plus en plus agressifs.

L'homme est devenu un charognard et il est surpris de tomber malade.

LIMITER LA POLLUTION

L'élevage industriel est source de pollution car il produit beaucoup de déchets. Les excréments de ces animaux contiennent des nitrates qui polluent les lacs et les nappes phréatiques (ex : les porcs en Bretagne).

L'ammoniac contenu dans les excréments d'animaux est une des causes principales des pluies acides.

La viande n'est pas autre chose qu'un cadavre en état de décomposition

 

QUELQUES CHIFFRES :

  • En un siècle la consommation de produits animaux a augmenté de 500% en France.
  • Une personne consommant en moyenne 200 g de viande chaque jour absorbera en 1 an 73 kg de viande.
  • Il faut environ 30 kg de céréales pour qu'un bovin fournisse 1 kg de viande.
  • Un boeuf fournit environ 200 kg de viande pour la consommation des humains, soit 1 000 repas de 200 g.
  • Avec les céréales que cet animal a consommé on aurait pu servir 18 000 repas.
  • 56% de la production mondiale de protéines végétales sont utilisées pour nourrir le bétail.
  • Quand on gave un canard (2 fois/jour) c'est comme si on forçait un humain à avaler 15 kg de spaghettis
    en 5 secondes.

 

LE REGIME VEGETARIEN :

Le végétarien s'applique à absorber une nourriture variée : céréales et légumineuses, légumes et fruits frais, fruits secs, oeufs, fromage et laitages.
A ne pas confondre avec le végétalien qui ne consomme aucun sous produit animal.

LES PROTEINES :

Indispensables pour maintenir la masse musculaire, on trouve ces fameuses protéines dans la viande.
Pour celui qui n'en consomme pas il suffit de remplacer les protéines animales par des protéines végétales.
Celles-ci seront constituées par l'association de céréales et de légumineuses dans le même repas, pour être bien assimilées par l'organisme.
Selon l'OMS il suffit de consommer 10% de nos besoins énergétiques quotidiens sous forme de protéines.

ALIMENTS RICHES EN PROTEINES
Les légumineuses lentilles, pois chiches, haricots, petits pois, soja26%
Les dérivés du soja soja germé, lait de soja, tofu (fromage de soja), tamari (sauce de soja fermenté) 40%
Les céréalesblé, épeautre (blé rustique), sarrasin (blé noir), avoine, riz, orge, millet, maïs, sorgho, seigle, quinoa7 et 17%
Les noix et grainesnoisettes, amandes, graines de tournesol, potiron, sésame, citrouille...8 à 17%

Les racines et tubercules contiennent de faibles quantités de protéines, elles devront être associées à des céréales et des légumes secs.

Pour obtenir 20 gr de protéines (au choix) :

80 gr de pain (1/3 de baguette) + 40 gr de gruyère
70 gr de flocons d'avoine + 300 ml de lait
80 gr de semoule + 55 gr de pois chiches (crus)
90 gr de blé + 20 gr de levure
100 gr de millet + 40 gr d'arachides
100 gr de maïs + 30 gr de soja (fèves) ou 120 gr de germes de soja
120 gr de riz + 40 gr de lentilles (crues)
70 gr de pâtes + 1 œuf + 15 gr de gruyère

EXEMPLE DE MENU :

Petit-déjeuner :
Pain ou céréales (1 à 2 portions)
Produit laitier ou lait de soja (1 à 2 portions)
Fruit

Déjeuner ou dîner :
Céréales + légumineuses (1 à 2 portions)
Légumes à volonté
Produit laitier (1 à 2 portions)
Matière grasse
(œuf)

CARENCES POSSIBLES :

Vitamine B12 : Très présente dans la viande et les sous produits animaux, cette vitamine peut manquer aux végétariens.
Les premiers signes d'une déficience en vitamine B 12 = picotements et fourmillements ou alors froideur dans les mains et les pieds, fatigue et faiblesse. Difficulté à se concentrer et faiblesse physique.
Une cure de spiruline (algue) 2 fois par an suffit à compenser cette éventuelle carence.

Le fer : Indispensable à la fabrication des globules rouges du sang et aux défenses naturelles, le fer fait partie des oligo-éléments essentiels à l'être humain.
Un manque de fer se traduit par une fatigue générale pouvant aller jusqu'à l'anémie.
Certains aliments fournissent un apport intéressant en fer. Ce sont le soja, les lentilles, les haricots et pois secs, les fruits secs, les noix et les graines, mais aussi le cacao et la mélasse (extraite de la canne à sucre).
Pour améliorer l'absorption du fer végétal, il est conseillé d'inclure dans le repas une source de vitamine C.

 

UN P'TIT TOUR A LA FERME :

Quand elle est vivante c'est une vache...  
 
... quand elle est morte c'est du steack
Quand il est vivant c'est un cochon... 
 
... quand il est mort c'est du porc
Quand elle est vivante c'est une poule... 
 
... quand elle est morte c'est du poulet

 

Un être humain mort ça s'appelle un cadavre,
Un animal mort ça s'appelle de la viande...
Bon appétit !!!